IntermarchéGoogle vient d’annoncer qu’elle abandonnera le format long non désactivable des vidéos publicitaires à partir de 2018. Officiellement pour plaire aux impatients, officieusement en réponse à Facebook qui fait de plus en plus de place à la vidéo. Mais quel est le format idéal pour le contenu de marque vidéo?

Qui ne connait pas la frustration de devoir attendre 30 secondes avant de visionner un vidéoclip de deux minutes? La frustration est d’autant plus grande lorsqu’on a vraiment l’impression d’avoir perdu une demi-minute de notre précieuse vie pour subir un message publicitaire lourd et envahissant.

La solution du bouton «ignorer» a permis à des générations d’internautes fébriles de faire ni un ni deux et de se précipiter pour envoyer après 5 secondes la pub aux oubliettes.

Les formats plus courts permettent de synthétiser le concept et de faire passer le message de la marque comme une lettre à la poste. Il reste que ce soit en 6, en 15 ou en 30 secondes, lorsqu’on essaye de faire entrer une pub dans la gorge de quelqu’un, on laisse toujours un arrière-goût.

Le contenu avant le format 

On ne se lasse pas d’une bonne histoire bien racontée. Une mauvaise pub, quel que soit son format, reste une mauvaise pub. Alors qu’un bon contenu peut être plus long lorsqu’il est bon.

La chaîne de supermarchés français Intermarché l’a bien compris avec son dernier film de 3 minutes diffusé d’abord sur les ondes de TF1 à une heure de grande écoute.

C’est l’histoire d’un coup de foudre entre un jeune homme qui fait ses courses et une jolie caissière. Pour attirer l’attention de la jeune fille et la séduire, le garçon change ses habitudes alimentaires. Il revient sans cesse au magasin, essaye le rayon des produits frais, la poissonnerie, la boucherie, il se met aussi à la cuisine…

L’histoire est assez banale, mais elle est belle, pertinente pour la marque et, surtout, bien racontée.

Rapidement les téléspectateurs qui n’ont vu qu’une seule fois le film à la télé ont partagé les émotions qu’elle a suscité. L’histoire d’amour a été partagée des milliers de fois sur les médias sociaux. Sur YouTube, la vidéo a été visionnée des millions de fois. Sur Twitter, les réactions ont dépassé les frontières de la France et ont en a parlé dans le monde entier.

La chaîne Intermarché habituée des coups médiatiques et des initiatives de communication dans l’air du temps s’est déjà fait connaître en 2104 pour sa campagne des fruits et légumes moches qui a d’ailleurs inspiré plusieurs épiceries au Québec.

S’il y a des tendances sur la longueur des vidéos en marketing de contenu et des formats qui marchent mieux que d’autres, la meilleure recette pour une vidéo réussie, c’est toujours d’avoir du bon contenu dans l’esprit de la marque, que ce soit en six secondes ou en trois minutes.

Sujets connexes : VidéoYoutube

Pascal Henrard
par associé, vice-président, contenu et création

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Téléchargez

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Téléchargez

Blogue du marketing de contenu

Pourquoi le contenu est désormais au cœur du marketing

Le marketing de contenu n’est pas seulement une technique de marketing; c’est une nouvelle façon d’envisager toute la communication d’une organisation. L’expression «marketing de contenu» a deux sens. Le premier définit le marketing de contenu comme une nouvelle...

Lire