Wave2Afin de sensibiliser la population aux risques de noyade en mer et faire connaître IZEBER 50, sa nouvelle veste de flottaison, la marque TRIBORD a lancé la marque WAVE. Ça fait beaucoup de marques pour en vendre une seule. Pourtant les consommateurs sont unanimes.

On pourrait trouver imbuvable l’idée de lancer une marque de boisson pour faire la promotion d’un gilet de sauvetage. Pourtant, Tribord, la marque de Décathlon, réussit avec cette stratégie à faire comprendre en quelques secondes tous les avantages de son produit.

Wave est une boisson composée à 100%… d’eau de mer. Dès la première gorgée, l’effet est saisissant : tous les participants recrachent. L’impression désagréable de noyade a comme résultat immédiat de les inciter à lire la composition du produit. Sur l’étiquette de la canette, ils découvrent la solution: «ne goûtez plus à la noyade» = veste de flottaison Izeber 50.

Wave

Alors que la saison des sports aquatiques commence et que la sécurité sur les plans d’eau est une priorité, Tribord a constaté que la majorité des plaisanciers ne portaient pas de gilet de sauvetage. Plutôt que de leur faire la morale, la marque a décidé de leur démontrer l’utilité de ses produits en leur donnant un avant-goût de la noyade.

Pour faire connaître son offensive, Tribord est allée à la rencontre des plaisanciers dans le port de Marseille, mais elle a aussi envoyé des échantillons de sa «boisson» aux journalistes et aux influenceurs. Dans les magasins Décathlon, la marque Tribord sensibilise aussi les clients aux risques de la noyade en leur proposant de déguster WAVE et en offrant 30% de rabais sur la veste aux courageux qui auront bu la tasse.

canette-fr-wave-izeber-blog

Pour atténuer la perception négative que pourraient avoir les consommateurs, Tribord n’appelle pas son produit «gilet de sauvetage», mais «veste de flottaison». Ce subtil changement de vocabulaire est appuyé par un design contemporain qui fait de l’Izeber 50 une veste discrète réversible qui, outre son recto orange fluo ultra visible, possède un verso aux coloris noir, gris ou bleu beaucoup plus acceptables par les amateurs de sports nautiques et de look dans le vent.

Le message est fort, la démonstration est simple, l’effet est immédiat, le résultat est viral. La marque Tribord en sort gagnant. En espérant que les consommateurs penseront enfiler leur «veste de flottaison» lors de leur prochaine sortie en mer. Bonnes vacances à ceux qui en profite déjà!

Pour d’autres exemples de marketing de contenu:

Pascal Henrard
par associé, vice-président, contenu et création

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Téléchargez

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Téléchargez

Blogue du marketing de contenu

Démo produit: comment ne pas être « plate »?

Une démonstration produit peut-elle être divertissante? C’est ce que prouve la compagnie Sader avec sa vidéo de contenu pour sa marque de colles de fixation Fixer Sans Percer. Son clip qui démontre les avantages de ses produits atteint près d’un million de vues en...

Lire

Le renne au nez rouge, c’est du contenu marketing

Saviez-vous que Rudolphe, le célèbre renne au nez rouge, est en fait une histoire créée de toutes pièces pour une chaîne de grands magasins? Il était une fois au pôle Nord, un vieux monsieur jovial et bedonnant qui s’appelait le père Noël. Il faisait froid, c’était...

Lire

Un guide pour aider les jeunes qui quittent leurs parents

La banque norvégienne DNB a lancé un programme de contenu à l’intention des jeunes qui ont décidé de quitter le nid familial… L’institution bancaire n’en oublie pas pour autant les parents éplorés. On sait tous que s’extraire du cocon familial et quitter la maison de...

Lire