RedBull

Toutes les marques rêvent de faire la une sans débourser un sou. C’est impossible*. Mais en misant sur des stratégies de contenu innovantes et, surtout, intéressantes, certaines réussissent à décrocher le jackpot. C’est ce que vient encore de faire Red Bull avec sa Music Academy qui débarque dans un mois à Montréal.

La célèbre marque désormais aussi connue pour ses vidéos de sports extrêmes ou son équipe de Formule 1 que pour ses boissons énergisantes s’est lancée il y a quelques années dans la musique.

Du 24 septembre au 28 octobre prochain, elle organise la 18e édition de sa Red Bull Music Academy à Montréal.

Ce camp musical réservé à la crème de la crème permet à une soixantaine d’artistes invités de partout sur la planète de se retrouver dans une grande ville comme New York, Tokyo, Paris ou, cette fois, Montréal pour participer à des ateliers, assister à des conférences et rencontrer des personnalités de l’industrie musicale.

La Red Bull Music Academy a été lancée en 1998 à Berlin. Au départ, elle était consacrée à la musique électronique et aux DJ.

La venue de l’Academy crée tout un émoi chez les fans de musique de Montréal. Ils ne seront peut-être pas plus de quelques centaines à avoir la chance d’assister à la conférence d’Iggy Pop ou de voir l’installation de réalité-virtuelle de Björk, mais ils ont été des dizaines de milliers à voir les articles et les reportages que les médias ont consacrés à l’événement… et à la marque.

RedBull3À titre d’exemple, la Montreal Gazette a consacré un espace de sa une et une pleine page de son journal à l’événement quelques jours avant la mise en vente des billets. Mais on a vu aussi plusieurs articles dans La Presse, Le Journal de Montréal, Voir, le National Post, des sites et des blogues consacrés à la musique, des reportages à CBC, 680news, pour ne nommer que ceux-là.

En commanditant la culture, Red Bull « donne des ailes » aux artistes, mais elle propose aussi des contenus captivants qui lui permettent de faire la une des médias sans acheter le moindre espace de pub…

C’est aussi une des forces du marketing de contenu.

*Sauf évidemment en cas de scandale (Volkswagen), de rachat (Rona), de condamnation (Monsanto), de contamination (Kashi),… Et là, en général, les marques ne préfèrent pas s’étaler dans les médias.

Sujets connexes : DivertissementÉvénements

Pascal Henrard
par associé, vice-président, contenu et création

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Téléchargez

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Téléchargez

Blogue du marketing de contenu

Des rénos pour votre Page Facebook d’entreprise

Vous avez une page Facebook pour votre entreprise, vous y publiez des contenus sur une base régulière et des gens y sont abonnés… C’est bien, mais comme Facebook évolue sans cesse, il vaut la peine de prendre un moment pour faire un petit ménage du printemps de sa Page d’entreprise.

Lire