4000268L’intro d’un texte, qu’il soit web ou qu’il soit sur papier, est le nerf de la guerre. Si le lecteur décroche, la suite de votre contenu de marque finira aux oubliettes.

Je vous propose ici les conseils pour améliorer la rédaction de vos introductions que je donne lors de mes ateliers d’écriture web.

 

Évitez les longueurs!

Trop long, ce n’est pas bon. Trop court, ce n’est pas suffisant. Les quelques lignes qui forment l’introduction sont la prémisse de la suite. De quoi allez-vous parler? Quels sont les bénéfices que votre auditoire va en retirer? Qu’allez-vous lui apprendre? 

L’introduction n’est pas la place pour entrer dans les détails ou pour donner des réponses. C’est un premier contact, une entrée en matière. Pensez à la bande annonce au cinéma. Si elle raconte l’histoire, si elle dévoile les punchs, plus besoin d’aller voir le film. Votre introduction est un peu la bande annonce de votre texte. Elle doit donner envie d’en voir plus.

Écrivez avec des mots simples, des phrases courtes. Adoptez un ton dans l’esprit de votre contenu.

 

Allez à l’essentiel!

Ne tournez pas autour du pot! Affichez tout de suite vos couleurs. Annoncez clairement de quoi vous allez parler. Ne laissez pas votre auditoire se lasser avant qu’il n’ait compris que vous aviez quelque chose à lui apprendre et qu’il aurait avantage à poursuivre sa lecture.

Montrez d’emblée que vous connaissez votre sujet. Utilisez un vocabulaire simple et des termes techniques que votre auditoire peut comprendre mais qui démontre votre expertise.

Coupez les phrases et les mots inutiles. Faites des paragraphes courts qui contiennent chacun une idée claire.

 

Affirmez-vous!

 Votre intro, c’est votre carte de visite. Elle doit donner envie d’aller dans le détail, mais elle a intérêt à démontrer votre champ d’expertise. Ce n’est pas le moment de lister l’ensemble de vos services ou de détailler le catalogue de vos produits. Mais le lecteur doit comprendre votre champ d’expertise.

Utilisez les mots clés qui définissent ce que vous êtes et ce que vous faites.

 

Suscitez l’intérêt!

Ça semble évident, mais si vous n’intéressez pas votre lecteur dès les premières lignes, il y a peu de chances qu’il poursuive. Après 3 secondes, si un internaute n’a pas été accroché par le contenu qu’il est en train de consulter, il zappe.

Donnez le goût à votre auditoire d’en savoir plus. Utilisez un ton juste qui va le plonger directement au cœur de votre sujet. Démontrez votre expertise pour le rassurer.

Oubliez les phrases alambiquées. Arrangez-vous pour que les paragraphes s’enchaînent avec harmonie. Terminez votre introduction sur une question ou sur une invitation afin de donner au lecteur l’envie de poursuivre.

 

Sujets connexes : Écriture et rédaction web

Pascal Henrard
par

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Blogue du marketing de contenu