ÉcritureUne image vaut mille mots, dit-on. À l’ère des multiples écrans et de la vidéo à toutes les sauces, c’est plus vrai que jamais. Pourtant, en matière de contenu de marque, rien n’égalera jamais la justesse et la précision des mots.

L’écrit est en effet au centre du marketing de contenu. Qu’on pense aux blogues, aux réseaux sociaux, aux infolettres, aux brochures, aux livres blancs ou aux webinaires, les mots sont le nerf de la guerre.

Cependant, plus il y a de mots, plus il y a de risques de faire des fautes. Personne n’est à l’abri d’une coquille. Vous en avez peut-être même vues s’en glisser ici ou là. C’est pourquoi l’étape de la relecture est essentielle. En plus de vous assurer une grammaire et une orthographe irréprochables, la relecture vous permet de prendre un peu de recul pour vous assurer que votre contenu soit parfait.

Voici quelques trucs pour vous aider à éviter les fautes et à améliorer votre texte.

# 1 Respirez!

Aménagez-vous du temps pour écrire. C’est dans l’urgence qu’on fait le plus de fautes. Dans le tourbillon professionnel, ce n’est pas toujours évident d’avoir du temps. Mais en planifiant votre calendrier éditorial, vous devriez prévoir des plages horaires de rédaction entrecoupées de pauses pour vous permettre de prendre du recul et relire à tête reposée votre contenu. Rien de tel que d’écrire votre texte un jour et de le relire le lendemain avant de le publier.

# 2 Coupez!

Plus c’est long, compliqué et laborieux, moins c’est lisible. Au risque de nous répéter, nous le rappelons encore une fois: coupez dans le gras! En relisant, c’est l’occasion de couper les mots inutiles, d’être plus concis et d’exprimer vos idées plus simplement.

# 3  Écoutez!

Relisez votre texte à haute-voix et écoutez-vous. Vous «entendrez» les formulations boiteuses, les phrases difficiles à comprendre, les «s» qui manquent ou les accords du participe erronés. C’est une façon simple de «sentir» ce qui ne va pas dans la structure, de «voir» les endroits où le lecteur risque de décrocher.

# 4 Imprimez!

Bien sûr, il faut sauver des arbres. Mais pour les textes les plus importants, et quand vous en avez l’occasion, imprimez votre texte et relisez-le sur papier. Ça repose les yeux, ça facilite la prise de notes et ça simplifie la visualisation des corrections.

# 5 Voyez double!

Quatre yeux valent mieux que deux. Demandez à quelqu’un de vous relire. Un regard extérieur verra plus facilement les coquilles que l’auteur qui est trop proche de son texte.

 

S’il reste des fautes, corrigez-les dès que vous vous en êtes rendu compte. C’est la magie de l’ère numérique. L’erreur est humaine et, malgré les robots, rien n’égalera un texte rédigé à la main. D’ailleurs, si vous avez vu des fautes dans ce texte, ne manquez pas de nous les signaler.

Sujets connexes : Écriture et rédaction web

Pascal Henrard
par

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Blogue du marketing de contenu