En 2020, quelle est l’importance des mots-clés pour Google? L’ajout de mots-clés pertinents dans un texte représente-t-il toujours une pratique utile pour une organisation qui souhaite améliorer sa visibilité dans les moteurs de recherche ?

Le mot-clé est mort, vive la requête ! | 37e AVENUE

Nos clients nous demandent souvent si on peut « écrire SEO ».

Concrètement, on nous demande surtout s’il est possible d’intégrer des mots-clés supposément importants à certains endroits stratégiques de nos textes destinés au Web: au début du titre, dans l’introduction, dans les intertitres, dans le corps du texte…

En 2020, quelle est l’importance des mots-clés pour Google? L’ajout de mots-clés pertinents dans un texte représente-t-il toujours une pratique utile pour une organisation qui souhaite améliorer sa visibilité dans les moteurs de recherche ?

La réponse courte : pas vraiment.

La réponse longue : lisez ce qui suit !

champ de rech

Google : un moteur de réponses

Un récent article publié sur le site Search Engine Journal s’est attaqué à l’épineuse question des mots-clés, en s’interrogeant (avec raison) sur le rôle qu’ils jouent désormais dans les tactiques SEO.

L’autrice rappelle ce qu’est, au fond, l’algorithme de recherche de Google, soit « la représentation du chercheur [sur Internet] sous la forme d’un programme informatique ».

Par ailleurs, l’objectif de cet algorithme qui dirige nos vies (numériques) depuis plus de 20 ans a toujours été le même : fournir les meilleures réponses aux internautes, peu importe comment l’internaute formule sa question.

Depuis un moment déjà, l’algorithme de Google encourage les contenus riches, de qualité, provenant de sources fiables et qui font autorité

Et les (nombreux) cerveaux qui peaufinent constamment cet algorithme de recherche ne sont pas dupes : ils sont parvenus depuis longtemps à identifier les contenus médiocres, qu’ils soient « enrichis » des bons mots-clés ou pas.

C’est la conclusion qu’on pourrait tirer de cet article de Search Engine Journal : au lieu de chercher à dresser des listes de mots-clés, la vraie question à se poser lorsqu’on planifie ses contenus en ligne et qu’on a l’ambition de générer un certain trafic organique est la suivante :

« Est-ce que ce contenu peut répondre à une question que pourrait se poser un client potentiel ? »

Et j’ajouterais : « Mon organisation est-elle bien placée pour répondre à cette question ? »

Comme l’indique l’article susmentionné, chercher à « tourner » ses contenus autour d’une liste de mots-clés généraux, c’est potentiellement négliger des sujets qui suscitent de réelles interrogations de la part de vos clients potentiels. 

De nos jours, une requête sur Google peut compter parfois jusqu’à 20 mots. En fait, le tiers des requêtes sur le célèbre moteur de recherche comptent plus que 4 mots, et environ 8 % sont des questions. 

En conclusion, penser à ce qui préoccupe ceux à qui votre organisation souhaite parler est un investissement diablement plus rentable que passer du temps à « semer » des mots-clés dans vos contenus en espérant que quelque chose pousse !

Lire aussi :

> L’art compliqué de réussir un blogue d’entreprise

> Plus longs, plus soignés, moins fréquents : 3 tendances en rédaction de billets de blogue

 

 

Sujets connexes : BloguesLigne éditorialeSEO

Steve Proulx
par

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Blogue du marketing de contenu