Le contenu de qualité, c’est bien… mais c’est quoi au juste? Voici 3 réalités qui devraient influencer vos stratégies de contenu en 2018.

Comment penser ses contenus comme en 2018 | 37e AVENUE

Impossible, en 2017, de lire un article sur le marketing sans qu’on y parle de l’importance du contenu de qualité. Et il faut moins de talent que le devin dans Astérix pour prédire que ce sera encore le cas en 2018.

Or, le contenu est de plus en plus considéré dans une perspective plus large qu’une simple activité marketing. Comme l’écrivait en septembre dernier notre collègue Patrick Pierra, « toutes les organisations ont ou devraient avoir une stratégie de contenu, même si elles ne font pas ou pas encore — de marketing de contenu. C’est là une tendance qui devrait s’amplifier en 2018.

Ce n’est pas la seule, car à mesure que les organisations découvrent le potentiel des contenus bien pensés, des bonnes pratiques émergent ou se transforment, des techniques se raffinent, des succès en inspirent d’autres…

Voici 3 réalités qui, à notre avis, devraient influencer les stratégies de contenu en 2018.

No. 1 – Le contenu passe devant le contenant

Depuis quelques années, des commentateurs du Web prédisent la mort de la page d’accueil. Puisqu’il est toujours périlleux de prédire la disparition de quelque chose, on ne s’y risquera pas. Seulement, il faut bien l’admettre, on ne navigue plus sur le Web comme au temps de La Toile du Québec.

À l’ère des médias sociaux, des applications mobiles et des robots conversationnels, c’est le concept même d’un site Web qui est à revoir. Comme l’observait la designer chez Microsoft Cheryl Platz dans un billet publié sur le blogue de Shopify : « De plus en plus, les sites Web ne seront qu’une partie de la représentation multimodale du message de l’entreprise. »

Dans ce contexte, penser à sa stratégie de contenu (« Qu’est-ce notre entreprise doit raconter, à qui, comment et pourquoi ? ») devrait passer avant le contenant (« Il nous faut un site Web avec un blogue dedans. »).

Si ça se trouve, plusieurs entreprises pourraient en conclure qu’il n’est plus justifié, en 2018, d’investir autant d’efforts (et d’argent) dans un imposant site Web corporatif… alors que l’auditoire est ailleurs.

No. 2 – Occuper sa niche, c’est maintenant que ça se passe!

Apple, Facebook, Amazon et Google ont tous annoncé des investissements majeurs dans la production de contenus originaux. Ces géants ont tous fait le pari qu’une partie de leur développement passera par le contenu de qualité.

Or, si elles n’ont pas les milliards des Apple et Google, les autres entreprises devraient prendre acte de ce nouvel axe de développement : produire du contenu original en tant que moyen d’acquérir un auditoire.

Comme le soulignait cet article de Contently : « Si votre principal concurrent ne mise pas encore sur le contenu original, il le fera bientôt. La fenêtre d’opportunité pour bâtir un auditoire fidèle, c’est aujourd’hui qu’elle est ouverte. »

Aussi, identifier et occuper votre niche communicationnelle devrait faire partie de vos priorités en 2018. Cherchez le sujet, l’expertise, la voix qui vous fait sortir du lot… puis, faite-vous entendre!

No. 3 – Contenu de qualité : la chasse aux licornes est ouverte !

On le répète partout : produire du « contenu de qualité », c’est la clé d’une stratégie de contenu réussie. C’est bien joli en théorie, mais du contenu de qualité… c’est quoi, au juste ? Un bon article bien écrit, ce n’est plus suffisant. Un billet de blogue qui respecte le « petit manuel du SEO » (bons mots-clés, bonne longueur, des images, des hyperliens), ce n’est plus suffisant non plus.

Désormais, le moindre contenu entre en concurrence avec des millions d’autres. Et tous ces gens qui produisent tous ces contenus ont tous l’impression que leur contenu est « de qualité ».

Or, il n’y a pas UNE définition de ce qu’est un contenu de qualité. Il n’y a que VOTRE définition qui compte. «Définissez toujours la qualité de votre contenu en vous appuyant sur des données», nous rappelle ce billet de WordStream. «L’analyse de vos données est la seule façon de déterminer si un contenu est une licorne ou un âne…» Une licorne, c’est ce contenu qui a réussi à susciter radicalement plus d’intérêt que vos autres contenus. Et ce que vous voulez, ce sont des licornes. Toujours plus de licornes.

En 2018, plongez dans vos données ! Identifiez ces contenus qui se démarquent, puis cherchez des traits communs entre ces « contenus-licornes » afin de les reproduire… plus souvent.

Steve Proulx
par

Le Blogue du marketing de contenu

Mieux comprendre le marketing de contenu

Le premier chapitre du Guide du marketing de contenu

Pourquoi le marketing de contenu est-il en train de s’imposer? Lisez gratuitement le premier chapitre du guide.

Stratégie de contenu: l’essentiel en 30 minutes

Pour bien entamer la réflexion stratégique pour votre organisation - par les auteurs du Guide du marketing de contenu.

Blogue du marketing de contenu

Des rénos pour votre Page Facebook d’entreprise

Vous avez une page Facebook pour votre entreprise, vous y publiez des contenus sur une base régulière et des gens y sont abonnés… C’est bien, mais comme Facebook évolue sans cesse, il vaut la peine de prendre un moment pour faire un petit ménage du printemps de sa Page d’entreprise.

Lire